Les blanchiments dentaire : Les bandelettes, les salons d’esthétique et les dentifrices au charbon

Les blanchiments dentaire : Les bandelettes, les salons d’esthétique et les dentifrices au charbon

De nos jours, beaucoup de gens sont attirés vers les différents traitements de blanchiment. Cependant, étant facilement accessibles sur le marché, peu de gens se questionnent sur la qualité de ceux-ci et s’empressent de sauter sur la meilleure offre proposée. Pourtant, plusieurs conséquences graves et irréversibles au niveau de la santé buccale peuvent survenir à la suite de ces traitements à valeur moindre.

Les bandes blanchissantes

Depuis plusieurs années maintenant, nous pouvons retrouver en pharmacie des produits de blanchiment à base de peroxyde comme les bandelettes blanchissantes (Whitestrips de Crest). Il serait faux de dire qu’elles ne fonctionnent pas. Toutefois, le fait que la concentration en peroxyde y est très élevée et l’adaptation non optimal, pourrait être la source de certains problèmes : hypersensibilité ou irritation des dents et des gencives. Le peroxyde est un irritant chronique. Il peut causer de la desquamation des tissus et donc endommager vos cellules à long terme, ce qui vous augmente le risque de dysplasie cellulaire.

Les blanchiments en salon d’esthétique

Depuis quelques années, les blanchiments en salon d’esthétique ont gagné en popularité.  Savez-vous que les esthéticiennes suivent une formation de quelques heures seulement pour prodiguer ce type de traitement ? Le fait est que, le fait de blanchir vos dents affecte beaucoup plus que l’esthétique de celles-ci. Seulement les dentistes ont les études requises (doctorales) pour évaluer si votre condition buccale est apte à recevoir un blanchiment. Celui-ci comporte des risques pouvant engendrer de graves conséquences s’il est réalisé en présence de caries, de fêlures, de restaurations défectueuses ou de déchaussement de gencives.  Ces problèmes dentaires peuvent amener le peroxyde à pénétrer dans le défaut en question et se rendre jusqu’au nerf de votre dent. L’irritation en résultant pourrait aller jusqu’à nécessiter un traitement de canal. Le peroxyde peut également causé des lésions au niveau des tissus buccaux. Le blanchiment fait en salon d’esthétique peut parfois donner un ‘’effet WOW’’ tout de suite après le traitement, vous aurez donc l’impression que le traitement a réellement fonctionné. Cela est dû à la lumière bleue utilisée pour le blanchiment. Exposées à la lumière, la dent se déshydrate et sa surface devient plus sèche. N’importe quelle surface asséchée paraîtra plus blanche. Cependant, ce changement est temporaire, car après seulement 48h, la couleur se stabilisera et sera moins éclatante, étant donné la réhydratation de la dent avec la salive. À noter également que les concentrations de peroxyde utilisées en salon d’esthétique ne sont pas adaptés aux besoins spécifiques du patient.

.

Les dentifrices au charbon

Les dentifrices au charbon ont aussi beaucoup la cote dernièrement. Plusieurs publicités en font d’ailleurs la promotion sur les médias sociaux. La plupart d’entre eux ne sont pas recommandés pour la santé de votre bouche. La plupart étant très abrasifs, ils occasionneront une perte de structure de la dent (l’émail, la structure externe blanche de la dent) et la déshydratation également. À long terme, il est possible que la dent devienne plus terne ou plus jaune, car la couche superficielle des dents s’amincira. Aussi, les particules de charbon pourraient provoquer une coloration grisâtre qui s’incrustera dans les pores de votre dent. Notez qu’il existe des choix de dentifrice au charbon qui n’affecteront pas la structure dentaire, qui sont approuvé par Santé Canada (Black is White, de Curaprox). Celui-ci a une abrasivité beaucoup plus contrôlée et peut même permettre la reminéralisation de la structure dentaire pour une meilleure protection.

Pourquoi chez le dentiste ?

En conclusion, avec tous les produits présents de nos jours sur le marché et les multiples publicités internet et sur les réseaux sociaux, il est primordial de bien s’informer afin de s’assurer que les produits ou traitements pour lesquels vous opter n’ont pas de risque pour votre santé ou pour la structure de vos dents. Notons qu’un traitement de blanchiment effectué par un professionnel dentaire s’effectuera sur une période de 14 à 21 jours, et parfois même davantage. Cela permet d’obtenir un blanchiment optimal en termes de coloration mais aussi de durabilité, sans risque pour vous. Vous aurez également des gouttières adaptées à vos dents pour votre traitement initial ainsi que pour vos retouches à plus long terme. Il existe différents types de peroxyde et différentes concentration. En consultant votre dentiste, vous vous assurez qu’il n’existe aucune contre-indications ou risque pour vos dents et votre santé. Vous vous assurez également d’un traitement de blanchiment qui donnera des résultats plus longs termes.  N’hésitez pas lors de votre prochaine visite à en discuter avec votre dentiste ou hygiéniste.

Question ou commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).