Au sujet du cancer de la bouche

Au sujet du cancer de la bouche

Le cancer de la bouche peut toucher les lèvres (plus souvent la lèvre inférieure), la langue, le palais, les os de la mâchoire, le fond de la gorge, les amygdales, les glandes salivaires. Ces cancers sont plus fréquents chez les hommes (2.6 x plus) que chez les femmes et surviennent généralement après 40 ans. Les deux principaux facteurs de risque sont le tabac et l’abus d’alcool.

Les cancers de la bouche peuvent être mortels, avec un taux de survie de seulement 82% pour une tumeur localisée et 23% s’il y a des métastases à distance. Ce taux de mortalité élevé est en partie dû au fait que la plupart des symptômes ne sont détectés que tardivement. Plus le diagnostic est précoce, plus les chances de survie sont élevées.

Vous ne pouvez pas toujours détecter vous-même les signes d’un cancer de la bouche. C’est pourquoi il est essentiel de prendre régulièrement rendez-vous avec votre dentiste pour des examens de rappels (nous recommandons aux 6-mois). Votre dentiste et hygiéniste dentaire ont été formées pour détecter les premiers signes du cancer de la bouche. Le plus tôt vous consultez, plus grandes sont vos chances d’éviter des complications.

Voici les manifestations du cancer de la bouche :

  • Une plaie qui a du mal à cicatriser
  • Une perte de sensation, douloureuse ou non dans la bouche ou sur les lèvres
  • Une lésion blanche et/ou rouges douloureuse ou non
  • Des difficultés à mâcher ou avaler
  • Des douleurs inexpliquées dans la bouche ou bien la sensation que quelque chose est coincé dans votre gorge sans raison particulière.
  • Une masse ou une bosse sur la gencive, au palais, sur la langue, etc.
  • Un changement du timbre de votre voix

Pour prévenir le cancer de la bouche, il est recommandé de cesser toute consommation de tabac, de limiter sa consommation d’alcool, car ces deux facteurs de risque sont responsables d’environ 75% des cas de cancers de la bouche et pharynx. Outre ces deux facteurs, l’exposition au soleil est une cause connue de cancer des lèvres possible. Dans cet optique il est recommandé d’utiliser des écrans solaires pour les lèvres. De plus, une alimentation saine et une hygiène dentaire adéquate sont également à privilégier. Finalement, selon les dernières recherches, le virus du papillome humain (VPH) serait un autre facteur de risque possible

Malheureusement, les taux de survie aux cancers de la bouche et du pharynx n’ont pratiquement pas bougé au cours des 30 dernières années. L’une des raisons principales et les grand nombre de personnes dont la maladie n’est diagnostiquée qu’au moment où elle a gagné les ganglions lymphatiques avoisinants. Dans ce contexte, votre dentiste peut jouer un rôle important en augmentant le nombre de diagnostics précoces à l’aide d’outils appropriées de dépistage et d’évaluation des risques. N’hésitez pas à poser des questions lors de votre prochaine visite, notre équipe saura vous informer davantage sur le sujet.

https://www.colgate.com/fr-ca/oral-health/conditions/cancer/oral-cancer-signs-and-symptoms

http://www.odq.qc.ca/portals/5/fichiers_publication/dossiersante/cancerbuccal/cancer_buccal_fr.pdf

Question ou commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).