Les secrets du blanchiment

Les secrets du blanchiment

Nous savons tous, qu’aujourd’hui, nous accordons énormément d’importance à l’image que nous reflétons et à celle perçue par les gens qui nous entourent.

Le sourire étant l’un des premiers éléments que nous observons chez l’Autre, il se doit pour plusieurs d’être le plus blanc possible. Pour certains, avant même une bouche en santé, un sourire blanc est de mise. Par ce fait même, beaucoup de personnes sont attirées vers les différents traitements de blanchiment. Par contre, étant facilement accessibles sur le marché, peu de gens se questionnent sur la qualité de ceux-ci et s’empressent de sauter sur la meilleure offre proposée. Pourtant, plusieurs conséquences graves et irréversibles au niveau de la santé buccale peuvent survenir suite à ces traitements à valeur moindre. Voilà pourquoi il serait bien de s’arrêter un instant et de comprendre les nombreuses différences entre les produits vendus en pharmacie, en salon d’esthétique,  en cabinet dentaire et  même de s’interroger sur les compétences de la personne à laquelle nous confions notre bouche.

 

Tout d’abord, méfiez-vous des nombreuses attrapes reliées au marketing. Le mot blanchissant est devenu si puissant que les compagnies s’en servent pour susciter votre intérêt à un produit versus un autre. Sachez qu’il est impossible de changer la couleur d’une dent sans l’application prolongée de peroxyde  sur la dent. Ne croyez surtout pas qu’un dentifrice, un rince-bouche, une gomme ou une soie dentaire aura le pouvoir de rendre vos dents plus blanches. Leur utilisation est beaucoup trop courte et superficielle sur la surface de la dent. Lorsque ceux-ci indiquent blanchissants, ils sont souvent très abrasifs puisqu’ils ont la capacité de déloger certaines taches sur la surface externe de votre dent. Ces taches, souvent formées  par l’alimentation, par l’eau de puits, par le tabac ou autres facteurs, nécessitent un pouvoir détergent plus grand. Ainsi, l’émail de votre dent subit une abrasion et se détériore graduellement vu la fréquence quotidienne d’utilisation du dentifrice. Plus l’émail s’amincit, plus la dent devient sensible, étant donné son manque de structure, et les taches adhèrent  davantage vu la présence de petites stries formées sur l’émail. La couleur de la dent restera toujours la même qu’initialement. C’est l’absence de taches et de dépôts qui vous donnera l’impression de blancheur. Ainsi, vaut mieux vous procurer un dentifrice qui agira en protégeant votre émail et non en le détruisant. 

Subséquemment, quoi dire des produits de blanchiment à base de peroxyde comme les bandelettes blanchissantes qui se retrouvent aussi en pharmacie ? Il serait faux de dire qu’elles ne fonctionnent pas. Cependant, elles ne sont clairement pas conçues pour monsieur et madame tout le monde, et leur adaptation n’est pas  optimale. Le taux de peroxyde, parfois très élevé, peut causer une hypersensibilité des dents et même des gencives, ainsi que d’importantes irritations causées par le mauvais positionnement sur les tissus. 

De plus, votre salon d’esthétique vous propose de faire du blanchiment ?  Ne vous êtes-vous pas déjà demandé quelles compétences avait la personne pour évaluer si vous êtes un ou une bonne candidate, et pour effectuer un traitement dans votre bouche. Seulement les dentistes ont les études requises pour évaluer si votre condition buccale est apte à recevoir un blanchiment. Celui-ci comporte des risques pouvant engendrer de graves conséquences, s’il est réalisé en présence de caries, de fêlures, de gingivite, d’une malposition dentaire, etc. 

Finalement, voici deux articles pour approfondir le sujet davantage.

Un paru dans la presse le 10 avril 2018 :  

http://plus.lapresse.ca/screens/eac3d318-eb83-4633-8044-00ddba411e61__7C___0.html

Un second moins récent mais d’une énorme importance pour informer les gens des risques de certains traitements, paru en 2016 sur les ondes de radio-canada.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/809549/blanchiment-dents-brulures-traitements-donnes-non-professionnels-sante

Question ou commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).